8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 05:18


Tanino LIBERATORE est né  le 12 avril 1953 à Quadri en Italie.
Désireux très tôt de dessiner des femmes nues, il part à l’age de 13 ans pour Pescara pour y suivre une formation à l’école des beaux arts, il en ressort avec une tonne de croquis et une grosse maîtrise du dessin il étudie au lycée Artistique de Pescara avant de prendre un chemin qui comme tous les chemins le mènera à Rome, à l’Université d’Architecture.

Entre 1974 et 1978, Tanino Liberatore collaborera avec plusieurs agences de publicité avant de rencontrer en 1978 un certain Tamburini et de commencer à publier ses premières bandes dessinées dans Cannibale, le magazine de ceux qui n’aiment pas le poulet.En 1980 sort le premier numéro du magazine Frigidaire, magazine étonnant qui se bornera à publier de la bande dessinée au lieu de parler de l’actualité des réfrigérateurs.
Liberatore y réalise les célèbres illustrations des séries Bordello et Client, puis y développe avec Tamburini les premières aventures de Ranxerox : Ranxerox à New-York, Ranxerox : Bon anniversaire Lubna, mais aussi Ranxerox fait l’Espagne, inédit à ce jour.un énorme carton planétaire ! un style de BD très violente dans la lignée du rétro futuriste de la fin des années 50 version "Liberatore - Tamburini "....

    

Ce qui marque le plus dans le style de Liberatore c’est sa connaissance en perspective et sa façon de dessiner les êtres humains de façon très détaillés, son cadrage très comics made in US ainsi qu’une mise en couleur “franche” sans détour. Encore une grosse pointure de la BD et de l’illustration.

  

Au début des années 80, comme tout bon italien qui se respecte, Liberatore décide de conquérir le monde. Il réalise des couvertures de magazines et des affiches pour d’importants festivals, dessine la pochette du disque de Frank Zappa, The Man from Utopia, et conçoit des scénographies et des personnages de synthèse pour le théâtre ou les télévisions françaises ou italiennes.
  

Depuis 1982, Liberatore vit et travaille en France mais continue à jurer en italien.
Il collabore régulièrement avec Alain Chabat, avec lequel il a publié en 1997 le tome 3 des aventures de Ranxerox, Amen. Il a également participé au film Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre d’Alain Chabat, pour lequel il a remporté le César 2003 des Meilleurs Costumes, et vient de réaliser certains décors de son nouveau film préhistorique RRRrrrr !!!.


   

Liberatore a terminé sa Cappella Sistina, la bande dessinée Lucy sur les origines de l’homme, sortie en 2004, mais comme d’habitude, ce qu il préfère c'est de dessiner des filles nues...





www.taninoliberatore.com

Partager cet article

Published by D.Vicente - dans Comics